Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Tarifs sur l’aluminium et l’acier exportés aux États-Unis Soutenir et défendre les travailleurs et les entrepreneurs sera toujours notre priorité

Saguenay, le 12 mars 2018. – Alors que l’administration américaine a décidé d’exclure temporairement le Canada de l’imposition de tarifs de 10 % sur l’aluminium et de 25 % sur l’acier exportés aux États-Unis, le premier ministre du Québec a réitéré aujourd’hui aux travailleurs de l’aluminium l’appui indéfectible du Gouvernement du Québec envers cette industrie clé de l’économie du Saguenay–Lac-Saint-Jean et du Québec.

En compagnie du premier ministre du Canada et du député Serge Simard, il a participé aux activités suivantes à Jonquière :

  • table ronde sur l’industrie de l’aluminium;
  • visite du Centre technologique AP60 de Rio Tinto et rencontre avec les travailleurs.
  • Rappelons que le Gouvernement du Québec entend également tenir prochainement une table ronde avec les partenaires des industries de l’aluminium et de l’acier afin de trouver des solutions au protectionnisme américain.

Citations :

« Nous avons intensifié nos échanges, depuis janvier 2017, auprès des gouverneurs et des représentants des grands consommateurs industriels américains pour rappeler l’importance du libre-échange pour les travailleurs et les entrepreneurs des deux côtés de la frontière. Nous comprenons les inquiétudes à l’égard des décisions du président Donald Trump et nous poursuivrons nos interventions jusqu’à ce que l’aluminium québécois obtienne une exemption complète et permanente. Nous vivons présentement une période d’instabilité. Cependant, parce que nous avons bien géré notre économie et nos finances publiques, nous avons des marges de manœuvre et les moyens d’y faire face. Comme nous l’avons fait pour les travailleurs de Bombardier et ceux de l’industrie forestière, nous allons faire tout en notre pouvoir pour soutenir les Québécoises et les Québécois qui œuvrent dans le secteur de l’aluminium. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec, responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et député de Roberval

« Le Québec possède une économie ouverte et axée sur les exportations. Nous sommes donc favorables à l’ouverture des marchés, laquelle stimule l’économie et crée des emplois, contrairement à l’adoption de mesures protectionnistes. L’imposition de tarifs sur les exportations de l’aluminium et de l’acier nuirait considérablement à la croissance économique des deux côtés de la frontière, considérant la grande intégration de ces industries à l’économie américaine. »

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Au Québec, la filière de l’aluminium génère près de 30 000 emplois, dont plus de 7 000 au sein de l’industrie primaire. C’est aussi un secteur d’activité névralgique pour l’économie de notre région. Le Gouvernement du Québec ne ménagera donc aucun effort pour que l’exemption temporaire accordée au Canada par les États-Unis sur les exportations de l’aluminium et de l’acier soit complète et permanente. »

Serge Simard, député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Faits saillants :

  • En 2017, les exportations québécoises de produits sidérurgiques vers les États-Unis représentaient 787 millions de dollars, tandis que celles des produits en acier, fabriqués à partir d’acier acheté, s’élevaient à 291 millions de dollars.
  • Le Québec est le douzième partenaire commercial des États-Unis, devançant notamment le Brésil et l’Australie.
  • La valeur du commerce de marchandises entre le Québec et les États-Unis a plus que doublé entre 1993 et 2015.
  • Depuis l’arrivée en fonction du nouveau président américain en janvier 2017, le premier ministre, de même que les ministres, a rencontré :
  • des gouverneurs américains à près d’une quarantaine de reprises;
  • des sénateurs américains;
  • quatre lieutenants-gouverneurs;
  • quinze maires;
  • l’ambassadrice du Canada aux États-Unis, ainsi que la chargée d’affaires par intérim, à neuf reprises.
  • Gouverneurs, représentants, sénateurs et maires ont effectué vingt visites au Québec au cours de la dernière année.

-30-


Online as of: March 12, 2018


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018